• banniere1
    Anna Kerekes, Traversée, 2016, Agora Hydro-Québec

Auteur : jf291078

Prix JMVDM : thèse Anne Nadeau

Une doctorante du DEPA reçoit le prix JMVDM.
Le DEPA est fier de voir rayonner ses étudiant.es et la recherche en arts.
Toutes nos félicitations Anne!


« Conceptions d’enseignants du primaire sur leur rôle de passeur culturel : effets de dispositifs d’intégration de la dimension culturelle à l’école québécoise »

Études et pratiques des arts, janvier 2020
Directrices : Diane Leduc (Didactique, UQAM) et Caroline Raymond (Danse, UQAM)
 
Résumé :
Les objectifs de la thèse étaient de comprendre les conceptions des enseignants titulaires du primaire face à leur rôle de passeur culturel et de décrire les effets de l’expérimentation dedispositifs intégrant la dimension culturelle en classe sur ces conceptions, dans le contexte où l’implantation au Québec du nouveau curriculum scolaire, à partir de 2001, devait favoriser la mise en œuvre d’une approche culturelle de l’enseignement chez tous les enseignants. Nous présenterons le devis méthodologique qualitatif privilégié pour produire des résultats novateurs et pertinents pour les milieux éducatifs et culturels. S’appuyant sur des entretiens individuels, des groupes de discussion et les écrits des participantes dans un journal de bord, l’analyse thématique des données a permis de révéler les facteurs qui influencent les conceptions des enseignants et qui les incitent à agir comme passeurs culturels auprès de leurs élèves.

Soutenance de thèse Maria Legault

Date : lundi 24 février 2020

Local : N-7050

Heure : 13h00

Titre de la thèse:
La performance autofictionnelle d’un exil volontaire dans French Kiss.

Direction de la recherche:
Monsieur Louis-Claude Paquin

Jury d’évaluation:
Monsieur Louis-Claude Paquin, professeur à l’École des médias de l’Université du Québec à Montréal
Madame Manon De Pauw, professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal
Madame Joanne Lalonde, professeure au Département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal
Madame Constanza Camelo Suarez, professeure au Département Arts et lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi

Président du jury:
Madame Manon De Pauw

Avis_soutenance_Legault

Soutenance de thèse Déborah Maia De Lima

Date : lundi 17 février 2020

Local : N-7050

Heure : 14h00

Titre de la thèse:
L’enseignement de la danse de Maria Fux fondements et pratiques

Direction de la recherche:
Madame Caroline Raymond
Madame Eloisa Domenici

Jury d’évaluation:
Madame Caroline Raymond, professeure au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal
Madame Eloisa Domenici, professeure au Centre des Humanités, des Arts et des Sciences de l’Université Fédérale de Bahia
Madame Sylvie Fortin, professeure au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal
Madame Denise Coutinho, professeure à l’Institut de Psychologie de l’Université Fédérale de Bahia
Madame Delphine Odier-Guedj, senior lecturer en Éducation inclusive à l’Université de Monash

Président du jury:
Madame Sylvie Fortin

Avis_soutenance_Maia_de_Lima

Dominique Paul : ENTRE CHAIR ET LUMIÈRE

Cet essai présente la réflexion d’une artiste sur la pertinence de créer des objets, des œuvres, en s’aménageant un espace de liberté dans une société du tout numérique, où le rapport au corps, au temps et à l’espace a changé. La pratique d’artistes en photographie et en arts médiatiques, tels Demaison, Sugimoto, Thorneycroft, Sherman, Paglen, Shaw, Viola, et celle de l’auteure sont explorées.

Sensible aux frictions adaptatives du corps, elle analyse comment ses choix plastiques agissent en synergie avec ses choix techniques pour transformer avec la lumière un modèle ou des collages et réinvestir l’espace public en portant des structures lumineuses qui jouent le rôle d’interfaces sociales. L’ambiguïté s’incarne, les frontières s’estompent : entre chair et lumière, l’imagination surgit.

Dominique Paul est représentée à New York par la galerie Miyako Yoshinaga et soutenue à Paris par la Galerie Baudoin Lebon. Ses oeuvres font partie de plusieurs collections, dont celle de la Smithsonian Institution. Dans sa pratique, elle fait écho à des questions de société. Cet essai s’inspire de sa thèse de doctorat. Elle enseigne à l’UQAC.

Document descriptif de l’ouvrage

Ariane Daoust : Vers un art de la décroissance

15 au 22 janvier 2020

Fermé le dimanche 19 janvier

12h à 18h

CDEx

Vers un art de la décroissance

Université du Québec à Montréal 405 Ste-Catherine ouest/ St-Denis Pavillon J-Jasmin, local J-R930 Montréal, QC

Une proposition d’Ariane Daoust

La décroissance est un phénomène récent, qui s’est imposé dans tous les débats, qu’ils soient d’ordre écologique, économique, politique ou social, pour dénoncer l’idéologie de la croissance illimitée. Elle est soutenue par un vaste mouvement planétaire qui souhaite changer de paradigme économique et revoir nos modes de vie de manière fondamentale en conciliant les contraintes environnementales avec la justice sociale. De plus, les objecteur.trices de croissance partagent tous un même horizon, celui de l’abolition du travail tel que nous le connaissons et le subissons. Compte tenu de l’état d’urgence qui se fait de plus en plus évident, cette idée de la

a fait son chemin Nous sommes tous d’accord – ou presque – que notre modèle de croissance n’est pas viable à long terme, qu’il faut abandonner ce dogme, trouver des alternatives

et agir.

Avec Vers un art de la décroissance, nous souhaitons proposer un temps d’arrêt propice au repos, à la paresse, au farniente, un lieu convivial, de rencontres et d’échanges, où nous pourrons réfléchir ensemble aux questions qui sous-tendent cette exposition-laboratoire. Ce sera également l’occasion de constituer un compendium d’exemples d’activités artistiques décroissancistes.

L’art peut-il participer à une société décroissanciste ? L’art peut-il offrir des alternatives aux valeurs établies de la croissance économique ? Comment s’incarne un art de la décroissance ? Comment l’art peut-il activer la décroissance ? Que peut-il proposer ?

Nicholas Dawson

Vous êtes cordialement invité.e.s à venir assister au lancement du nouvel ouvrage du doctorant en études et pratiques des arts Nicholas Dawson, Désormais, ma demeure.

Cet évènement aura lieu à L’Euguélionne, librairie féministe au 1426 Beaudry, Montréal, H2K 3E5, Vendredi 14 Février dès 18h.

Nous espérons vous y voir nombreux !!

Ci-joint l’invitation et le lien pour l’évènement facebook

Invitation_Désormais Ma Demeure

https://www.facebook.com/events/2685117755052969/

Soutenance de thèse Lucie Rocher

Date : jeudi 30 janvier 2020

Local : J-4225

Heure : 13h00

Titre de la thèse:

Chantier photographique: ses dispositifs d’apparition, de fabrication et de spatialisation

Direction de la recherche:

Madame Thérèse St-Gelais

Madame Sylvie Readman

Jury d’évaluation:

Madame Thérèse St-Gelais, professeure au Département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal

Madame Sylvie Readman, professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal

Madame Manon DePauw, professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal

Madame Suzanne Paquet, professeure au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographique de l’Université de Montréal

Madame Bénédicte Ramade, chargée de cours à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal

Président du jury:

Madame Manon de Pauw

avis de soutenance_lucie rocher

Doctorat en études pratiques des arts

Interdisciplinaire et mettant en valeur la création, le Doctorat en Études et Pratiques des Arts vise à susciter une interaction entre les pratiques et les théories artistiques actuelles. Ce programme est ouvert à toute forme d’art telle que l’architecture, les arts médiatiques, le cinéma, la danse, l’histoire de l’art, la littérature, la musique et le théâtre. Il s’agit du seul doctorat offert en langue française en Amérique pour les arts plastiques, le design et la danse, en plus de faire place à la recherche-création portant sur les arts de la scène.

Suivez-nous

Coordonnées

DÉPA - UQÀM

doctorat.arts@uqam.ca

Pavillon Judith Jasmin
local J-R537
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C4