Doctorat en études et pratiques des arts

Examen de projet

Lorsque l’étudiant a terminé sa scolarité, il s’inscrit à l'examen de projet, qui consiste en un texte écrit et une présentation orale devant jury.

Texte de préparation

Le texte de l’examen de projet est d’une quarantaine de pages doit faire état du sujet de recherche et de ses perspectives. Il doit comporter les aspects suivants :

Problématique de recherche

Le candidat doit poser sa problématique de recherche en traitant des aspects suivants : origine du sujet de recherche, problème de recherche (mettre en évidence le problème ou le besoin ou le manque que la recherche veut combler), mise en contexte du problème de recherche, examen de la littérature (et possiblement des pratiques) en lien avec le sujet, question et objectif de recherche. La problématique comporte également une justification de la pertinence de la recherche; dans cette section, on devrait découvrir l'intérêt que représente la thèse à venir, sa pertinence, ce qui l'a provoqué, en quoi elle répond à un besoin sur la scène artistique et esthétique, enfin, en quoi elle fait avancer le savoir et la réflexion dans le domaine précis de cette recherche et plus généralement, dans le domaine des arts.

Bref, dans sa problématique, le candidat doit présenter le sujet de sa thèse et sa pratique artistique. Cette présentation bien que sommaire devrait donner une idée claire de ce dont il est question dans l'ensemble du projet et dans la thèse en particulier. Il s'agit de dégager l'idée directrice de la thèse et ses principales articulations théoriques, ses liens avec la création ou l'intervention le cas échéant.

Champs de recherche

Articulation de l'interdisciplinarité

Dans le cas d'un projet inscrit dans l'axe de l'interdisciplinarité, il s'agit de présenter comment on compte expérimenter le transfert, l'adaptation et l'intégration d'approches disciplinaires, le croisement de certaines pratiques, et les méthodologies et l'esthétique qui s'en dégagent, les stratégies et les conditions d’émergence des formes d'hybridité et de mixité, au niveau des concepts, des processus, des techniques et des matériaux. Cet aspect peut être discuté dans le cadre de la problématique et de la méthodologie.

Articulation de la comparativité des arts

Dans le cas d'un projet inscrit dans l'axe de la comparativité, il s'agit de mener une étude ou une pratique comparative pouvant impliquer des approches, des analyses, des confrontations de disciplines artistiques distinctes qui sont mises en parallèle ou abordées simultanément. Cette étude devra permettre d'élaborer des rapports entre des ensembles comparés, qu'ils soient compris en termes d'opposition ou de corrélation. Cet aspect peut être discuté dans le cadre de la problématique et de la méthodologie.

Méthodologie de la thèse et de la création ou de l’intervention

L’étudiant profite de cette section pour traiter du cadre épistémologique dans lequel se situe la réflexion envisagée.

Le texte doit faire état de la méthodologie projetée, tant sur le plan théorique que sur le plan pratique. Les étapes d'élaboration doivent être décrites de même que les approches nécessaires à la réalisation de chacune de ces étapes (entrevues, recherche d’archives, expérimentations, pratique réflexive, observations, démonstrations, etc.). Un échéancier doit accompagner la description des étapes de réalisation du projet.

Présentation du plan de la thèse

Ce plan préliminaire sera sans doute revu au cours de la rédaction de la thèse. À cette étape-ci, il devrait comporter les grandes sections et sous-sections qui seront éventuellement traitées. Ce plan doit cependant être assez élaboré pour permettre aux membres du jury d'évaluer le champ global couvert par le projet, et de pouvoir repérer des lacunes, suggérer des raccourcis, des ajouts, des éléments ou des dimensions pertinents.

Références

Le texte doit comporter une bibliographie commentée des principaux ouvrages, articles, films, vidéos, spectacles, enregistrements, entrevues, documentaires, thèses, documents électroniques concernant la thèse et le projet. Les commentaires accompagnant ces principaux ouvrages doivent faire état de la pertinence et de l’importance de la référence pour le projet ou pour la recherche. La bibliographie doit se conformer aux règles décrites dans le document Adaptation française des normes de présentation des références de l’American Psychological Association.

Les projets de thèse création et de thèse intervention doivent aussi comporter les aspects suivants :

Articulation du rapport théorie/pratique

Dans le cas d'un projet de création ou d'intervention, l'étudiant devra discuter les rapports entre sa position théorique et sa pratique. Il s'agit de montrer comment la pratique sera visitée par la théorie, comment la théorie sera nourrie par l'expérimentation et les réalisations. Bien que la thèse doive conserver une certaine autonomie par rapport à la pratique, en ce sens que la thèse n'est pas une description pure et simple de la pratique de l'étudiant, elle doit néanmoins conserver des liens profonds avec la création ou l'intervention. Cet aspect peut être discuté dans le cadre de la problématique et de la méthodologie.

Devis du projet

Le texte doit comporter un devis détaillé du projet de création ou d'intervention le cas échéant. Ce devis doit faire état des ressources nécessaires, des délais, des lieux, des coûts, des collaborations, des ententes et des engagements concernant la réalisation du projet. Il doit de plus indiquer les critères de faisabilité (ressources matérielles et documentaires, disponibilité des services à l'UQAM, accessibilité à des services à l'extérieur). Ce devis doit porter sur la production et sur la diffusion du projet. Le devis doit comporter des documents visuels ou sonores afin de mieux présenter le projet. Avec l'accord de la direction ou de la codirection de thèse, ce texte doit être déposé au secrétariat du programme en trois copies 30 jours avant l'examen pour permettre aux membres du comité d'examen d'en prendre connaissance.

Éléments de préparation d’un devis :

  • Calendriers et horaires de production
  • Devis de réalisation
    • plan d’aménagement de la salle de présentation de l’œuvre ainsi que de ses foyers et accès
    • plan au sol du décor, plans en élévation, plans de construction
    • plan de montage
    • devis et maquette de costumes
    • calendrier de préparation des costumes
    • plans de construction des accessoires
    • liste des accessoires empruntés ou loués
    • calendrier de préparation des accessoires
    • maquettes/esquisses des maquillages, masques, coiffures, cahier d’ébauches de mise en scène avec indications de déplacements
  • Plans d’éclairage
    • liste des instruments utilisés
    • feuille de route et explication des effets
    • calendrier de préparation des éclairages
  • Plans de la réalisation sonore
    • feuille de route et explication des effets
    • calendrier de préparation des sons
    • liste des titres et des sources des musiques ou des effets sonores utilisés
  • Rapport budgétaire
  • Présentation de l’organisation pour l’accueil du public
  • Rédaction des communiqués et invitations

Examen

Cet examen est essentiellement centré sur le projet de l'étudiant. Il a pour but d'évaluer la faisabilité de la thèse et de la création ou de l'intervention compte tenu des ressources et des compétences du candidat. Cet examen porte sur le contenu théorique du texte et sur l'évaluation du devis. Les membres du comité questionneront l'étudiant, lui feront des suggestions, pourront éventuellement lui demander certains changements ou réaménagements théoriques ou pratiques.

Le comité est composé d’au moins 2 professeurs et d’au plus 4 dont le directeur et le codirecteur, s’il y a lieu.

L'examen a lieu après la scolarité et les activités de recherche, et au moins trente jours après le dépôt du texte de préparation à cet examen. Les 12 crédits portent sur l'examen et le texte de préparation.

L’étudiant qui subit un échec à son examen de synthèse a droit à un examen de reprise. Ce droit de reprise doit s’exercer au plus tard au trimestre suivant. L’échec à cette reprise ou le défaut de l’exercer dans les délais entraîne l’exclusion du programme.

Après avoir complété l’examen de projet, les étudiants inscrits en profil création ou intervention peuvent bénéficier d’une allocation de 1500 $ qui doit servir strictement à rembourser les frais encourus pour la production de l’œuvre ou de l’intervention. L’argent sera remis à l’étudiant sous présentation de factures originales seulement. Cette allocation ne peut être utilisée pour rembourser des frais encourus pour la rédaction et l’impression d’une thèse théorique.

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 16 juin 2010