Doctorat en études et pratiques des arts

Thèse

Formalités

 

La thèse compte pour 60 crédits.

 

Pour avoir droit de présenter sa thèse, l'étudiant doit avoir terminé sa scolarité et obtenir pour l'ensemble de celle-ci une moyenne égale ou supérieure à 2.7 sur 4.3. De plus, il devra avoir obtenu de son directeur l’autorisation écrite de déposer sa thèse. L’étudiant doit déposer un exemplaire pour chacun des membres du jury d’évaluation plus une copie destinée au Bureau de l’enseignement et des programmes. Les copies doivent être déposées par l’étudiant au Bureau de l’enseignement et des programmes au D-3330 avec le formulaire Processus d’évaluation d’un travail de recherche de cycles supérieurs.

 

Les thèses doivent être rédigées en français. L'étudiant peut, exceptionnellement, la rédiger en anglais, mais il doit en faire la demande auprès de la direction du programme. Cette demande devra être approuvée par le SCAE.

 

Le jury d'évaluation d'une thèse est composé de 4 (au plus 5) membres dont au moins un et au plus 2 sont choisis à l’extérieur de l’université.

  • du directeur et, le cas échéant, du codirecteur
  • au moins un spécialiste du domaine de la recherche choisi à l’extérieur de l’Université. Celui-ci ne doit pas avoir été impliqué dans le travail de l’étudiant
  • d’au moins un professeur de l'un des départements impliqués dans le programme ou de l’UQAM qui agira à titre de président de jury
  • du représentant nommé par le doyen ou la doyenne de la Faculté des arts

La direction de thèse de l’étudiant peut soumettre au SCAE une liste d’évaluateurs pressentis par elle et par l’étudiant. Les membres du jury sont nommés par le SCAE. Le directeur ou la directrice du programme est ensuite responsable de contacter les évaluateurs choisis pour les inviter à faire partie du jury. L’étudiant ne peut pas de lui-même contacter les évaluateurs pressentis pour sa thèse pour ne pas créer de conflit d’intérêt.

 

Les membres du jury d'évaluation ont deux (2) mois, à partir de la réception de la thèse, pour transmettre l'évaluation au Bureau de l’enseignement et des programmes.

 

Dans le cas d’une thèse création, la direction de thèse de l’étudiant doit aviser le directeur ou la directrice du programme de la tenue de l’événement de diffusion de la création pour qu’il ou elle puisse convoquer les membres du jury de thèse à cet événement.

 

Dans le cas d’une thèse intervention, étant donné que l’intervention compte pour 50% au moment de l’évaluation de la thèse, la direction de recherche doit prévoir les modalités selon lesquelles le jury de thèse pourra évaluer la dite intervention.

 

Une fois tous les rapports déposés recommandant la tenue de la soutenance, la dite soutenance pourra être annoncée. Une date de soutenance sera alors déterminée.

 

Formats de thèse

 

Une thèse inscrite dans l'axe de recherche théorique doit compter au moins 250 pages de texte.

 

Une thèse inscrite dans l'axe de création ou d’intervention doit compter au moins 150 pages de texte.

 

Le format d'une page : 8.5" X 11" à  interligne et demi avec une police de 12 points.

 

Toutes les thèses déposées à l'UQAM sont disponibles pour consultation à la Bibliothèque centrale.

 

Les thèses peuvent prendre diverses formes.

 

Thèse classique : cette thèse se présente sous forme de dissertation traditionnelle. Les références bibliographiques doivent se conformer aux règles décrites dans le document Adaptation française des normes de présentation des références de l’American Psychological Association. La présentation matérielle de la thèse doit tenir compte des normes décrites le Guide de présentation des mémoires et des thèse.

 

Thèse par articles : il est possible de déposer une thèse par articles. Tous les détails concernant ce type de thèse sont donnés à l’Annexe I du Règlement no 8.

 

Spécifiquement, au doctorat en études et pratiques des arts, l’étudiant désirant déposer une thèse par articles doit en faire la demande au SCAE au moment du dépôt de son examen de projet. Le nombre minimal d’articles requis est de quatre (4). Exceptionnellement, le SCAE peut autoriser l’utilisation d’un chapitre de volume constituant un apport substantiel à l’avancement des connaissances. Avant le dépôt de sa thèse, l’étudiant doit soumettre le chapitre en question au SCAE pour approbation ; la demande de l’étudiant doit être accompagnée d’une lettre d’appui de sa direction de recherche.

 

D’autres formats sont possibles (traités, catalogues, manifestes, etc.). Tous ces projets doivent faire l’objet d’une approbation par le SCAE. Voir, le cas échéant, avec le secrétariat du programme.

 

Dépôt

 

La liste de contrôle de la faculté des arts est indispensable pour le dépôt.

Droit de dépôt

 

La thèse sera soutenue à condition qu’elle soit acceptée sans correction, ou avec corrections mineures. Les examinateurs doivent spécifier si les corrections doivent être faites après ou avant la soutenance.

 

Si deux des membres du jury recommandent que des corrections majeures soient apportées à la thèse, l’étudiant doit effectuer ces corrections.

 

Le SCAE transmet, le cas échéant, la synthèse des corrections mineures ou majeures à effectuer à la direction de thèse qui contacte l’étudiant pour l’informer du résultat de l’évaluation et de la liste des corrections éventuelles à effectuer. Les corrections mineures ou majeures, listées après consensus majoritaire des membres du jury, se font sous la responsabilité de la direction de recherche.

 

En cas de recommandations contradictoires des membres du jury, la présidente ou le président du SCAE demande aux membres du jury de se réunir dans le but d’en arriver à une décision majoritaire. Advenant l’impossibilité pour le jury initial d’en arriver à une décision unanime, le SCAE du programme constitue un deuxième jury.

 

Les étudiants ont un délai de deux (2) mois pour effectuer les corrections mineures avant la soutenance, et un délai de deux (2) mois après la soutenance. Dans le cas de corrections majeures, l’étudiant a droit à un délai d’un (1) an pour les effectuer. Il doit présenter un nouveau texte qui sera à nouveau évalué par les mêmes membres du jury.

 

Refus de dépôt

 

Si l’autorisation de dépôt est refusée, l’étudiant peut faire appel selon l’une ou l’autre des procédures suivantes :

 

a)   soit demander à sa direction de recherche d’autoriser le dépôt sans que cette autorisation n’ait pour effet de lier ses signataires quant à l’évaluation ou aux recommandations qu’ils feront à titre de membres du jury d’évaluation ;

 

b)   soit saisir le SCAE du désaccord qui peut, après étude du dossier et avoir entendu les personnes concernées, ou bien assujettir l’étudiant à certaines exigences particulières dans la poursuite de ses études selon les modalités prévues à l’article 10.3 du Règlement no 8, ou bien autoriser le dépôt du travail malgré le refus de la direction de recherche. Dans ce cas, la personne qui a refusé le dépôt peut continuer d’assumer ses fonctions de direction ;

 

c)   soit saisir le SCAE d’une demande de changement de direction de recherche dans la mesure où l’étudiant a trouvé un nouveau directeur ou une nouvelle directrice de recherche ou, le cas échéant, un nouveau codirecteur ou une nouvelle codirectrice de recherche qui accepte ce rôle conformément à l’article 8.1.4.2 du Règlement no 8.

 

Soutenance

 

La soutenance se tient au plus tard un (1) mois après que le sous-comité d’admission et d’évaluation se soit mis en accord avec le candidat, les membres du jury et le doyen ou la doyenne, de la date et du lieu dans lequel celle-ci aura lieu.

 

Le doyen ou la doyenne convoque officiellement la soutenance et désigne, parmi les membres du jury, la personne qui présidera le jury.

 

La soutenance est obligatoire et publique. L’étudiant dispose d’une période de 30 minutes en ouverture de la soutenance pour présenter sa thèse aux membres du jury qui pourront ensuite adresser des questions et commentaires au candidat avant de se retirer pour délibérer. La décision du jury et la note finale sont rendues à l’étudiant le jour même de la soutenance immédiatement après la délibération.

 

La non-participation à la soutenance de plus d’un membre du jury entraîne le report de la soutenance par la présidente, le président du jury.

 

Évaluation

 

La thèse recherche doit faire l’objet d’une soutenance publique. La thèse création ou thèse intervention doivent faire l’objet d’une soutenance publique et d’un événement spécial de diffusion : chorégraphie, conférence, édition, exposition, installation, intervention, mise en scène, performance, publication, spectacle. Cette diffusion fait partie de l’évaluation globale de la thèse.

 

Dans le cas d’une thèse création ou thèse intervention, 50% de l’évaluation va porter sur le texte de réflexion et 50% sur la production et sa diffusion. Dans le cas d’une thèse recherche, 75%, au minimum, de l’évaluation porte sur la recherche et 25%, au maximum, porte sur la diffusion. Les pourcentages en question doivent être établis à l’avance, au moment de l’examen du projet et correspondre à la nature du projet.

 

Les membres désignés du jury de thèse nommés par le SCAE évaluent aussi la création ou intervention des étudiants inscrits à ce profil. L’étudiant doit déterminer conjointement avec sa direction de recherche la date et le lieu de diffusion de l’œuvre.

 

Confidentialité

 

Avant l’annonce officielle de la soutenance, toutes les évaluations sont confidentielles. Après l’annonce de la soutenance mais avant sa tenue, l’étudiant peut consulter les rapports anonymes sur sa thèse.

 

Les évaluations comportant l’identité de chacun de leur auteur seront accessibles à l’étudiant lorsque la note finale est enregistrée par le Registrariat. L’étudiant qui désire prendre connaissance des évaluations doit présenter une demande écrite au registraire.

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 16 juin 2010